Le portail des églises et associations protestantes de l’agglomération grenobloise adhérant au Réseau Fraternel Évangélique de France


CoeurNet (accueil) > Qui sommes nous ? > Qui sont les évangéliques ?

Qui sont les évangéliques ?

samedi 8 juin 2002, par Brad Dickson


 1. Historique

Le seizième siècle a vu naitre, en la réforme protestante, un des mouvements les plus significatifs de l’histoire. La réforme, loin d’être un phénomène uniforme en Europe, se composait alors de quatre éléments principaux : l’Église Luthérienne en Allemagne, sous l’influence de Martin Luther, L’Église Réformée en Suisse, sous l’influence de Jean Calvin, et l’Église Anglicane en Angleterre.

JPEG - 3.4 ko
Martin Luther

La quatrième « aile » de la réforme, appelée parfois la « réforme radicale » poussait les idées des réformateurs encore plus loin. La réforme radicale était composée de groupes qui refusaient l’alignement avec le pouvoir politique, croyant à la séparation de l’église et de l’état. Une de leurs particularités était la croyance que le baptême ne devait être administré qu’aux adultes ayant fait profession de foi, et non aux enfants. C’est pour cela qu’on les appelait des « anabaptistes. »

Le mouvement évangélique d’aujourd’hui est l’héritier de cette réforme radicale du seizième siècle. Persécutés pour leurs idées non-conformistes, plusieurs de ces groupes ont émigré vers le « nouveau monde », ce qui explique en partie la forte concentration d’églises évangéliques en Amérique du Nord aujourd’hui.

Les réveils religieux du 18e et 19e siècle en
Angleterre sont aussi générateurs de mouvements
d’églises dites « libres ». Entre autre, sont nées à cette époque, les églises baptistes, méthodistes, églises de frères, et autres, toutes avec une doctrine
évangélique.

En France, les guerres de religion n’ont pas favorisé la croissance du protestantisme. Néanmoins, il y a toujours eu, depuis le temps de Calvin, un courant évangélique, qui va croissant, particulièrement depuis la dernière guerre.

 2. Croyances

Les églises évangéliques partagent avec toutes les églises chrétiennes les doctrines centrales et historiques de la foi transmise par les apôtres. Les traits qui les distinguent pourraient être résumés comme suit :

- un attachement particulier à la lecture de la Bible et à son autorité
- la nécessité d’une conversion personnelle et profonde de chacun pour devenir enfant de Dieu.
- la pratique de baptême : une majorité d’Églises évangéliques pratique le baptême des croyants (qui ont un engagement réfléchi par rapport à la foi et à l’église), c’est-à-dire le baptême de ceux qui ont fait un choix conscients de suivre le Christ.
- le désir de chaque membre de partager avec autrui le message de l’Évangile et la joie trouvée en Jésus-Christ.
- des cultes vivants grâce à une large participation de chacun.

 3. Importance

Dans son livre récent Philippe Larère, prêtre catholique, prend note de la croissance des évangéliques et admire leur capacité à mobiliser les laïques. Sur la couverture de son livre, nous voyons le joueur de tennis Michael Chang, chrétien évangélique.

On estime l’importance du mouvement évangélique, présent sur tous les continents, à environs 200 millions de membres, soit la moitié des chrétiens protestants.
En France on recense à peu près 250.000 évangéliques qui se réunissent dans 2800 lieux de culte.

Le département de l’Isère compte une cinquantaine d’églises évangéliques. Dans l’agglomération grenobloise la pastorale évangélique regroupe plus d’une quinzaine d’églises. Ces églises sont desservies dans la région de Grenoble par deux centres de vacances, un foyer pour étudiants, un centre de formation théologique et une radio locale.

Répondre à cet article

16 Messages

  • > Qui sont les évangéliques ? 4 mars 2004 14:14, par balcino

    bonjour....
    Je voulais vous demander pourquoi la doctrine évangélique donne une importance à Israël ?Qu’est ce qu’elle a comme relation avec ce pays ? Merci d’avance

    balcino, Bordeaux
    balcino1983@hotmail

    repondre message

    • > Qui sont les évangéliques ? 10 mars 2004 10:07, par Brad Dickson

      Bonjour, et merci de votre intérêt pour la doctrine évangélique et pour Israël.

      Le Christianisme ne peut être compris sans voir son enracinement dans l’histoire du peuple juif et leurs textes sacrés. Un simple coup d’oeil sur la Bible permet de constater que 80% des textes sont écrits avant Jésus-Christ par des Juifs pour des Juifs. C’est ce que les chrétiens appellent “l’ancien” testament. Ce qui suit, le nouveau testament, est aussi écrit par des Juifs qui ont vu en Jésus le Messie promis. Ils écrivent pour raconter la vie de Jésus, puis la mission de ces apôtres, et les lettres qu’ils ont adressées aux nouvelles communautés qui se formaient.

      La grande nouveauté de ces communautés était qu’elles étaient formées de Juifs et de non-Juifs, selon la dernière volonté de Jésus (Actes 1.8). Rapidement, la composition de ces assemblées est devenue très majoritairement, puis pratiquement exclusivement non-juive. A ce moment là, l’Eglise a commencé à se détacher de ses racines juives, et même quelque fois à mépriser le peuple juif. L’apôtre Paul, par exemple, dans son épître à Rome, se sent obligé de reprendre cette jeune Eglise par rapport à cette dérive : “Si tu te glorifie, sache que ce n’est pas toi (Eglise d’origine non-juive) qui portes la racine (peuple juif), mais que c’est la racine qui te porte...n’aie pas de pensées hautaines.” (Romains 11.18)

      Plus tard dans le même chapitre, Paul laisse entendre que Dieu a encore un projet pour le peuple Juif, qu’il aime, et qu’il veut réconcilier à lui en Jésus-Christ. (Romains 11.25-29).

      Les points ci-dessus suffisent pour expliquer l’intérêt des évangéliques pour le peuple juif.

      Mais en plus, certains évangéliques attendent, selon une lecture littérale des prophéties de l’ancien testament, un règne de Dieu sur la terre par le retour de son Messie, Jésus-Christ, à partir de Jérusalem. (cf. Esaïe 11 ; Michée 4) Les événements géopolitiques du 20e siècle, avec l’établissement étonnant de l’état d’Israël en 48, la prise de Jérusalem en 67, et le retour de nombreux Juifs dans leur pays sont alors lus comme des signes précurseurs de l’accomplissement de ces promesses.

      Quelque soit sa lecture des prophéties bibliques, tout chrétien se doit de respecter la règle d’or énoncée par Jésus, et qui résume “toute la loi et les prophètes” : “tu aimeras ton prochain comme toi même.” Cela implique d’aimer les Juifs, et d’aimer les non-Juifs.

      repondre message

      • > Qui sont les évangéliques ? 27 septembre 2005 10:26, par Jacques Cécius

        Quels sont les rapport entre évangélqiues et Israël ? Ils diffèrent parfois entre évangéliques ; j’ai lu des articles prenant la défenses de l’Etat d’Israël, et d’autres s’élevant contre certaines pratiques de ce même Etat, et ceci dans une revue disparue il y a deux ans je pense « Le Messager évangélique » (belge).
        Jésus était juif, profondément juif, et plus que probablement pharisien. Mais il apportait au monde une religion, née en terre de Galilée, plus humaine, et sans sacrifices sanglants. Le siens fut le dernier. Avec Jésus finirent les holocaustes. Son sang a lavé notre péché.
        Il est grave que les chrétiens aient persécuté le peuple juif. Les juifs sont nos frères aînés dans la foi. Paul lui-même, l’apôtre des gentils (païens), n’a jamais renié sa judéité. Hélas, même Luther fut antisémite... Par contre je suis fier, comme protestant, que des pasteurs et des fidèles aient sauvé beaucoup de juifs durant la dernière guerre. Celui qui sauve un juif « sauve Jésus » si je puis me permettre cette expression. Chaque enfant juif gazé dans les camps, c’était le renouvellement de la mort de Jésus, même si théologiquement cela peut sembler « hérétique ». J’exprime tout simplement mes sentiments, et je ne suis pas théologien (Dieu merci !), mais un chrétien de la base, un obscur et sans grade, qui aime le peuple juif et déplore certains actes du gouvernement d’Israël. Prions pour que Dieu accorde la paix aux juifs et aux palestiniens, tous Fils d’Abraham, comme les chrétiens...

        repondre message

    • > Qui sont les évangéliques ? 11 mars 2004 18:59, par eze

      La doctrine évangélique donne une importance à Israel parce que israel est le peuple de Dieu. Pour l’ instant israel est mis de coté pour que s’ accomplisse l’ oeuvre rédemptrice de Dieu pour tous les hommes. Car Dieu a tant aimé le monde qu’ il a donné son Fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’ il ait la vie éternelle (Jean 3 v. 16).

      L’ évangile a une très grande relation avec ce peuple qui est élu de Dieu depuis la création du monde. Après l’ enlèvement de l’ Eglise, Jesus reviendra sur la terre pour juger les nations et sauver son peuple de l’ emprise des nations. Israel verra alors les mains percées de Celui qui était venu une première fois sur la terre. Et là ils reconnaitront leur erreur et accepteront Jésus comme Roi des Rois et Seigneur des Seigneurs.

      repondre message

  • > Qui sont les évangéliques ? 13 septembre 2005 20:30, par Jacques Cécius

    Qui sont les évangéliques ? Des chrétiens, tout simplement, que Rome et quelques Eglises protestantes « orthodoxes », aimeraient faire passer pour de doux illuminés, voire de pauvre gens trompés par des pasteurs escrocs ! Car nous en somme là, hélas. 200.000.000 évangéliques dans le monde ? Certains parlent de 500.000.000 ! Les évangéliques gênent... Quand donc toutes les Eglises chrétiennes admettront-elles que Christ sauve ceux qui le reconnaissent comme Sauveur et Seigneur, quelque soit l’Eglise à laquelle ils appartiennent ? Le Vatican a peur de l’expansion du protestantisme évangélique en Amérique latine. Alors, il l’accuse de former une secte. Dieu merci, dans beaucoup de pays d’Europe les évangéliques fraternisent avec les protestants dits « classiques ». En France beaucoup de mouvements évangéliques font partie de la Fédération protestante de France. En Belgique beaucoup ont signé un accord avec l’Eglise protestante unie de Belgique (officielle).

    repondre message

  • > Qui sont les évangéliques ? 2 janvier 2006 15:02, par Emilia

    Bonjour,

    Etant étudiante en Suisse, je suis entrain de faire un travail de maturité sur les religions. Je m’intéresse particulièrement aux Communautés Evangéliques des Etats-Unis. Après avoir lu vos interventions (www.coeurnet.org), j’aurais voulu savoir si quelques personnes accepteraient de répondre à quelques questions sur vos croyances, les différences existant entre vous et les Evangéliques Américains, etc.

    Dans l’attente d’une réponse de votre part, je vous adresse mes meilleures salutations.

    Veuillez me contacter par mail, merci.

    repondre message

  • Qui sont les évangéliques ? 26 août 2006 18:37, par Frédy Gfeller

    Âgé de 80 ans, je suis chrétien et né dans une famille chrétienne. Ayant pris conscience de mon état de culpabilité fondamentale à l’âge de douze ans, j’ai eu le privilège de recevoir la foi et l’enseignement évangélique dans l’assemblée chrétienne que ma famille fréquentait. Dès l’âge de trente ans, je participais activement aux diverses rencontres de la communauté. Dès 55 ans, j’ai pris le 50% de mon temps pour des visites pastorales et pour l’enseignement dans les communautés de la région. J’ai aussi écrit plusieurs ouvrages qui ont été édités par des maisons d’édition évangéliques. Je puis donc dire ce qu’est une église évangélique :
    Il y en a de nombreuses ayant chacune des particularités différentes, mais ce qui les caractérise en commun c’est le respect du texte des saintes Ecritures, c’est la pratique de la sainte cène de façon la plus simple, sans un rituel de consécration, c’est aussi le fait de reconnaître comme faisant partie de la famille de Dieu tous les véritables croyants que Dieu seul connaît, il est vrai, mais que nous devons reconnaître nous-mêmes dans la mesure où nous pouvons avoir contact avec eux.
    Un élément important de la foi évangélique, c’est la mise en évidence de la personne de Jésus Christ, vrai Dieu et vrai Homme, né dans le monde sans la marque du péché originel, ayant vécu sans aucune faute, mais dans une perfection totale par laquelle il a glorifié Dieu son Père. La mort et la résurrection de Jésus sont les deux piliers de notre foi, la promesse de son retour est l’ancre de notre espérance et son amour qui l’a conduit jusqu’à la mort est ce qui nourrit notre propre amour.

    L’interprétation de la Parole de Dieu prend une grande place chez les évangéliques, mais cette interprétation, sur les points non fondamentaux, diffère souvent d’une congrégation à l’autre. Nul ne peut prétendre posséder La Vérité, car celle-ci est en Jésus. Son amour nous la fait connaître de mieux en mieux, au fur et à mesure que nous nous laissons conduire par elle.

    Les relations vécues entre les différentes communautés évangéliques, et entre celles-ci et les églises officielles, ont parfois été houleuses, mais nous cherchons à les rendre cordiales et fraternelles. Chacun est conscient que l’autre est différent, aussi bien à titre individuel que collectif, cela n’empêchant pas l’amour d’être réalisé.

    La véritable Église est composée de tous les vrais chrétiens que le Seigneur connaît. Ils sont dispersés, mais ils forment un seul Corps, chaque croyant en est un membre vivant. Ce corps sera vu dans sa perfection lorsque Jésus l’aura introduit près de Lui ; ce sera alors l’épouse que Christ se présentera à lui-même au jour des « Noces de l’Agneau » selon Apocalypse 19 v. 7, 8.

    Cet exposé succinct n’a pas la prétention de répondre à la question posée concernant les « Evangéliques ». Disons en conclusion que nous faisons partie de la vraie Eglise au même titre que tous les croyant, fussent-ils catholiques, orthodoxes, réformés ou autres.
    Un jour les distinctions et les particularités auront disparu pous laisser la place à la PERFECTION.

    repondre message

  • Qui sont les évangéliques ? 23 janvier 2008 17:01

    Je voudrais savoir pourquoi les évangelistes se considèrent élus de Dieu ?

    repondre message

    • Qui sont les évangéliques ? 24 janvier 2008 12:01, par Brad Dickson

      Votre question me touche profondément et je vous en remercie !

      Elle me fait dire que nous projetons parfois une image de chrétiens orgueilleux, trop sûr de nous-mêmes, voire sectaires. Si c’est le cas, j’en suis attristé et navré. Ce n’est en tout cas pas notre intention et nous demandons pardon pour des paroles qui ont parfois communiqué une arrogance spirituelle.

      En réalité, nous ne nous considérons pas du tout (du moins, je l’espère !) comme les seuls chrétiens sur la planète. Pour nous, sont véritablement chrétiens tous ceux et celles qui ont placé leur confiance en Jésus-Christ pour leur salut et le démontrent par leur vie empreinte d’amour pour Dieu et pour leur prochain. Ceci est vrai indépendamment de toute appartenance à une confession chrétienne quelle qu’elle soit. Selon Jésus, il y aura des surprises au ciel ! Des personnes (y compris évangéliques) se trouveront devant une porte fermée car il n’y avait pas de réalité à leur foi. « Pour entrer dans le royaume des cieux, il ne suffit pas de dire : « Seigneur ! Seigneur ! » (Matthieu 7.21).

      En ce qui concerne l’élection, vous touchez à un des thèmes les plus mystérieux de la Bible. Les apôtres, dans les écrits du Nouveau Testament, utilisent plusieurs termes pour s’adresser aux chrétiens à qui ils écrivent. Parmi ces termes, nous trouvons : « les saints » (2 Corinthiens 1.1) et « les élus » (Romains 8.33). Ces termes ne font pas référence à un groupe d’élites parmi les chrétiens, mais à tous les croyants en Jésus-Christ dans leur ensemble.

      Le terme « élus », justement, a comme vocation de nous exhorter à l’humilité ! Il veut dire que notre foi n’est pas une initiative personnelle dont nous pouvons nous enorgueillir, mais une réponse suscitée par la grâce de Dieu. Il n’est en rien réservé aux évangéliques, mais peut s’appliquer à tous ceux qui croient ! Et tous sont invités à croire : « quiconque invoquera le Seigneur sera sauvé » (Romains 10.13).

      Et vous, cher internaute, avez-vous placé votre foi sincèrement dans le Christ ? Si c’est le cas, vous êtes aussi un ou une élu(e) !

      Au passage, une petite mise au point de terminologie. Quelques médias ont tendance à appeler les membres de notre branche du christianisme des « évangélistes ». En réalité c’est une appellation erronée. Le nom exact, et préféré de ces chrétiens est « chrétiens protestants évangéliques ».

      Brad Dickson

      repondre message

      • Qui sont les évangéliques ? 13 mai 2009 10:38, par Sarah

        Précéder le Seigneur Jésus-Christ !
        Ainsi, l’Evangéliste dialogue-t-il avec le monde Juif et païen. Ce Jésus dont il va nous raconter l’histoire est Celui qui accomplit non seulement l’attente du peuple d’Israël, mais également Celui qui se situe face aux héros, aux grands hommes dans lesquels les non Juifs espèrent.
        Il y a toujours quelqu’un qui, dans notre vie, a précédé la venue de Jésus-Christ. Et, sans le savoir, nous sommes pour tel ou tel précurseurs de Jésus.
        Telle est est l’humble condition du témoin : parler et s’effacer pour laisser la place à Celui qui vient !!!
        Seigneur, je Te loue pour l’autorité de Ta Parole qui me parle de mon Salut, de la vie qu’il me faut vivre et de mon éternité en Ta Présence !!!
        Sarah

        Voir en ligne : Précéder le Seigneur Jésus-Christ !

        repondre message

    • Qui sont les évangéliques ? 17 octobre 2009 13:28

      évidemment je prends connaissance de ce message aujourd’hui et le décalage dans le temps est bien réel mais je suis simplement heureuse de voir que je ne suis pas seule à me poser la question qui fâche. Pourquoi ce rejet des autres chrétiens « non évangéliques » en particulier les catholiques et qu’est-ce qui vous autorise à croire que vous seuls serez sauvés ? qu’est-ce qui vous permet d’affirmer que vous seuls détenez LA vérité ? Pourquoi manquez-vous à ce point d’ouverture envers les autres religions, n’y a t-il pas UN SEUL DIEU le même pour tous ? que signifie pour vous le mot eucuménisme ?

      repondre message

      • Qui sont les évangéliques ? 19 octobre 2009 12:10, par Brad

        Chère internaute,

        Merci d’avoir posé la « question qui fâche » ! Si c’est vrai qu’il y a une certaine prudence chez des évangéliques par rapport à l’oecuménisme, je crois tout de même que vos informations sont erronées ou exagérées. Les chrétiens évangéliques ne croient pas du tout être les seuls à être sauvés. Je vous invite à la lecture de la parole de l’apôtre Paul « Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé » (Actes 16.31). Ainsi, pour nous, seras sauvé tout croyant sincère en Jésus-Christ, quelque soit son étiquette (catholique, protestant, orthodoxe, évangélique ...). Cette croyance, selon l’apôtre Jacques, se manifeste par une vie caractérisée par l’amour du prochain.

        Je ne pense pas non plus que les évangéliques disent « détenir » la vérité. Ils croient simplement, à la suite de Jésus, que la Bible est la Parole de Dieu. « Ta parole est la vérité » (dans la prière de Jésus dans Jean 17.17). Nous ne détenons pas la Bible, qui appartient à tous. Nous la lisons, pour essayer de la comprendre. Nous consultons souvent des commentaires des théologiens catholiques ou autre pour voir ce que nous pouvons apprendre aussi de leurs écrits.

        Oui, bien sûr, il y a UN SEUL DIEU. C’est un des messages centraux de la Bible. Par contre, nos conceptions de ce Dieu unique peuvent varier. Chacun a à chercher à Le connaître, en étudiant la Bible, et en étant à l’écoute de l’église, dans le sens large, c’est à dire, tous ceux qui ont placé leur foi dans le Christ.

        Je suis vraiment triste si vous avez rencontré des évangéliques orgueilleux qui ont fait croire qu’ils étaient au-dessus de la mêlé. Merci de les pardonner, et de voir s’il n’y a pas des choses que vous pouvez apprendre, vous aussi, à leur contacte.

        repondre message

        • Qui sont les évangéliques ? 31 août 2010 01:33, par Lyle

          Si vous croyez encore que Jésus est d’essence divine parce qu’il a été élevé jusqu’au ciel, pourquoi n’incluez-vous pas d’autres prophètes comme étant d’essence divine puisqu’ils ont été eux aussi élevés dans les cieux ?

          repondre message

          • Qui sont les évangéliques ? 4 avril 2011 20:09, par thierry31

            Bonjour,
            Ce n’est pas uniquement par le fait qu’il soit monté au ciel, mais il est écrit qu’il est né d’une vierge par la « simple puissance » du Saint Esprit, il n’a pas péché malgré les tentations auxquelles il a été exposées, c’est la raison pour laquelle le Père a agréé son sacrifice , il fallait qu’il soit sans défaut et sans tâche pour effectuer un sacrifice perpétuel. Et puis il s’est dit : « fils de Dieu » (engendré par l’Esprit de Dieu qui a fait ce miracle). Si tu crois en cela et si tu confesses le Seigneur de ta bouche tu seras sauvé ! Prenez le temps d’y réfléchir.....je me rappelle encore de ce temps où je fumais des joints et m’interrogeais....et si c’était vrai. Aujourd’hui je ne fume plus et suis reconnaissant à Dieu de m’avoir libéré, sauvé, pardonné, accepté.
            C’était un simple élément de réponse,
            Bonne recherche,
            Amicalement
            thierry

            repondre message

            • Qui sont les évangéliques ? 2 décembre 2012 10:33, par MareSecte

              Dieu est Dieu,un point c’est tout !
              Tout ce qui est dérivé du Catholiscisme ;les petites communautés qui se forment à coté,c’est des sectes.
              Il n’y a pas à chercher plus loin !!!

              repondre message

              • Qui sont les évangéliques ? 10 janvier 2013 16:26

                Qui sont les évangéliques ?

                Des sectaires qui lisent la Bible de manière littérale, sans capacité aucune à « prendre du recul ». Les textes sont appliqués et applicables à la lettre !! Et dire que vous voulez diriger le monde ! Mon Dieu !!

                repondre message


Nouveautés | Lettre de nouvelles | Écrivez-nous ! | SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |